Ciwik, le réseau social citoyen

L’ application qui vous reconnecte à la publique

Lancée en 2016 par 5 associés, Sébastien Le Goazcoz, Marc Durieux, Violette Suquet, David Colin et Kevin Labory, l’application Ciwik a demandé cinq années de réflexion et de création, soutenues par la Technopôle Brest-Iroise et financé par Brest métropole. L’idée est née de la constatation du manque d’engagement des citoyens dans la vie politique et civique, en particulier parmi les 18-25 ans. Grâce à la création de cette agora virtuelle, les cinq co-fondateurs ont réussi à trouver une solution d’engagement pour les “digital natives” qui emploie les codes de cette génération à 63% absente au cours des dernières élections.

Comment ça marche?

L’application, gratuite pour tous les citoyens, permet de les reconnecter au paysage civique, local et national, sous le système d’une démocratie participative et transparente. L’envie des associés était de créer une application, accessible à tous et facile d’utilisation. Ainsi, Ciwik rassemble les fiches des 618 000 élus et des 36 000 collectivités du territoire français et fonctionne de manière similaire à Facebook avec ses possibilités de commentaire, de partage ou d’abonnement à la page d’autres utilisateurs.

Sur le réseau social, les utilisateurs peuvent publier des sondages ou des propositions d’action à mettre en place au sein de leur ville. La proposition est alors évaluée par les autres utilisateurs via le système de note sur cinq étoiles et l’information remonte directement aux élus qui peuvent s’en inspirer ou procéder à la mise en place de plans d’action concrets. Ainsi, même les dysfonctionnements au sein de la ville peuvent être remontés directement aux élus, sans intermédiaires. Ensuite, les citoyens peuvent également évaluer anonymement l’élu en termes de proposition, de respect des engagements et d’implication. Les citoyens peuvent être tenus au courant de l’avancée des actions en temps réel et ainsi se sentir impliqués, écoutés et engagés dans le quotidien de leur société. De leur côté, les élus peuvent géolocaliser les évaluations afin de régler de potentiels soucis de pédagogie sur certains quartiers, revaloriser leur métier grâce au système d’étoiles et créer des débats constructifs autour de sujets qui concernent tous les citoyens engagés dans leur ville.

L’équipe

Épicuriens, liés par les valeurs d’équité et d’utilité, les cinq co-fondateurs de Ciwik sont complémentaires et passionnés. Basés à Brest et Paris, leur expertise et missions différentes leur permettent une efficacité à toute épreuve. D’ailleurs, pour ceux qui souhaiteraient participer au projet Ciwik, une levée de fond débutera dans les prochains mois. Pour le moment, Sébastien et Marc, les initiateurs de Ciwik, s’occupent de la gestion commerciale. David et Kévin, développeurs de l’application, sont les rois de la technique digitale. Enfin, Violette est designer et gère les relations presse. Pour From Breizh elle a répondu à nos questions :

  • Pour toi, Ciwik qu’est-ce-que c’est ?

Ciwik est une application gratuite qui (re)connecte les citoyens à leurs élus, candidats et collectivités via des fonctionnalités adaptées à la vie publique. Elle permet à chacun de trouver, occuper et revendiquer sa place dans la société et faire ainsi de la démocratie participative une évidence dans le système de gouvernance actuel et de demain.

  • Quels sont les 3 mots qui qualifient le mieux Ciwik?

Démocratie, Équité, Avenir.

  • Quelle est la punchline de Ciwik ? 

(Re)prenez votre place dans la vie publique.

  • Qu’est-ce qui vous porte dans ce projet ?

La nécessité. Ensuite la richesse des rencontres, des débats, des missions, des difficultés … la “vie publique” concerne tous les sujets, je ne finis pas d’apprendre et pour moi, c’est un besoin.

  • Une femme parmi une équipe d’hommes, alors c’est comment ?

Au départ c’est compliqué, car on se pense illégitime. Mais ça n’a rien à voir avec  mes collègues masculins qui sont très bienveillants. C’est ce fameux syndrôme de l’imposteur qui sévit chez chacun de nous selon moi. Je travaille à me légitimer et mon entourage me le rend bien dans le sens ou à partir du moment ou je suis persuadée que j’ai ma place, personne ne la remet en question. Ça vaut pour tout dans la vie.

  • Quelle était ta vie avant de commencer votre aventure Ciwik?

J’étais une femme mariée, une mère engagée et réfractaire à toute injustice. Ça n’a pas changé. J’étais directrice artistique dans la communication à mon compte depuis 10 ans. Je le suis toujours mais je travaille beaucoup plus dans l’illustration. Je réalise des portraits sur commandes. Ciwik est très prenant, c’est un vrai challenge et cette activité de portraits me permet de conserver une bulle artistique personnelle, un exutoire créatif nécessaire dans lequel je m’exprime. Comme un temps de pause ou une bonne séance de sport !

  • 3 mots qui te définissent ?

Libre, volontaire et présente.

  • Quel est ton coin préféré en Bretagne ?

La rade de Brest, sans hésiter. J’y navigue avec mon mari et ma fille et à chaque exploration, c’est de nouvelles découvertes.

  • Quel(le) Breton(ne) t’inspire ?

Mon mari, breton, naviguant et leader juste et impartial. Il est une vraie source d’inspiration. Désolée pour la parenthèse enchantée de cette réponse mais c’est la première personne qui me vient en tête, même après 15 ans de vie commune.

  • A quoi ressemblent tes dimanches matins ?

Levée tôt, tous les parents de la terre savent de quoi je parle. Nous partons ou en mer ou à la plage. La mer est primordiale chez nous.

  • Ton dicton préféré ?

Bien heureux les fêlés car ils laisseront passer la lumière de Audiard. J’adore, tellement de folie, de liberté et de passion.

  • Quels seraient vos conseils pour une personne souhaitant aussi se lancer dans l’aventure entrepreneuriale digitale ?

Prendre du plaisir car c’est un “booster” unique et terriblement efficace, même en cas de galère. Si y’a du plaisir y’a de l’intérêt et si y’a de l’intérêt y’a de la motivation. A partir de là, tout le monde est capable de soulever des montagne. Il “suffit” d’identifier ses talents, ses sources de plaisir. Le programme Women Act d’Empow’Her dont je fais partie cette année m’a aidé à découvrir et confirmer mes talents. Depuis je n’hésite pas à déléguer quand je ne m’y retrouve pas et passer le relais à quelqu’un qui sera bien plus efficace car il y prendra plus de plaisir!

 

Pourquoi on aime chez From Breizh ?

Agitateur de communautés, Ciwik propose enfin une solution concrète à ceux qui se sentent délaissés, incompris ou trop débordés pour rencontrer leurs élus. Les citoyens peuvent s’impliquer du bout du doigt, directement depuis leur smartphone et s’informer des actualités du paysage politique qui les entourent au quotidien. Simple d’utilisation et sécurisée, vous n’aurez plus d’excuse pour râler comme un bon Français du fond de leur canapé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

Retrouvez des idées & des inspirations made in Breizh en vous abonnant à la newsletter.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer